APEF

Fatimatou Ndiaye

Spécialiste de la petite enfance, de la famille et des projets sociaux de développement
29/09/2016

Le mot de la présidente

Chers lecteurs et lectrices, Ayant pendant longtemps accompagné des familles vivant dans la plus grande précarité, je comprends à quel point la pauvreté freine les responsabilités de ces trois milliards de femmes et d'hommes qui vivent aujourd'hui avec moins de deux dollars par jour. Dans cette situation précaire, généralement ce sont les enfants et les femmes qui restent les plus vulnérables et qui sont souvent victimes d'agressions physiques ou morales. Notre association ne prétend pas répondre aux difficultés dont souffrent ces personnes mais souhaite apporter sa pierre à la construction de l'édifice mondial qu'est la lutte contre la pauvreté pour l'accès à un mieux être. La lutte contre la pauvreté est une priorité pour la dignité humaine car la misère peut rendre méchant, envieux, jaloux et annihiler l'intelligence humaine. C'est en ce sens que je vous invite à vous joindre à toute une équipe sensible aux phénomènes sociétaux qui entravent l'épanouissement de la famille. Je vous remercie.